Rencontre avec Jordi Savall

Je suis allé montrer les archets renaissances à Jordi Savall lors du Festival Musique et Histoire à l’Abbaye de Fonfroide près de Narbonne. Il a trouvé un peu de temps pour les essayer entre la répétition et le concert t dans l’église abbatiale.
Jordi Savall à Fontfroide
Il a joué, testé sur toutes les cordes, et il a acheté l’archet de dessus nr 80 et l’archet de basse nr 79. C’était d’une grande simplicité.

Pour la petite histoire :
J’avais suivi les stages d’été de Jordi Savall de 1992 à 1995 à la Seu d’Urgell en Espagne. Je me rappelle très bien un des derniers cours dans le cloître où était la classe de viole.

J’avais joué la Dubuisson de Forqueray et Jordi disait : ‘Si tu pouvais faire un vœux, qu’est-ce que tu demanderais ?’. Comme je jouais sur une viole que j’avais fabriqué, qui étais assez limitée, je disais : ‘une Barak Norman’ (= viole ancienne Anglaise de grande qualité).

Jordi Savall : ‘Je ne crois pas que ce soit le meilleur choix. Si tu demandes un archet magique tu pourras faire la meilleure musique, même sur une viole modeste’. Alors il prit ma viole et montrait comment on peut rendre chaque phrase encore plus expressif avec un coup d’archet magique par l’attention qu’on lui donne.

Vingt ans plus tard je fabrique des archets, et je souhaite qu’ils participent à rendre chaque note jouée plus magique …
archet magique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s